Actualité




Jeunesse

CHARTE DES ATSEM : UN DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

Publié le 01.02.2017

L’école est une priorité pour le maire et son équipe. L’implication de la ville dans les écoles maternelles est importante et la présence d’une ATSEM (Agent Spécialisé des Ecoles Maternelles) par classe le confirme.

Avec l’aide d’un groupe de travail, la municipalité a souhaité mettre en place et écrire cette Charte qui a été mise en oeuvre ce 3 janvier 2017.
Les agents ATSEM ont un rôle éducatif important, accentué même avec la mise en place de la réforme des rythmes scolaires qui a entraîné de profonds changements.
“La particularité du cadre d’emplois ATSEM consiste dans le fait d’être confronté à une double autorité, celle fonctionnelle de la directrice d’école pendant le temps scolaire, et celle hiérarchique du Maire” signale Konrad Wallerand, Adjoint au Maire chargé de la vie scolaire, “et il nous a donc paru essentiel de clarifier les rôles et responsabilités de chacun.”

UN GROUPE DE TRAVAIL

d’une référente ATSEM par école maternelle, des trois directrices et des responsables de service a été constitué pour écrire la Charte.
Si le décret de 1992 a permis la création d’un réel statut des ATSEM, la définition des fonctions qui leur sont dévolues n’en reste pas moins floue et ne présente pas un positionnement hiérarchique et fonctionnel clair.
L’objectif du groupe de travail était de rédiger un document cadre précisant ces relations hiérarchiques et fonctionnelles avec les responsabilités de chacun afin d’apporter un service de qualité au bénéfice des enfants maternelles et de garantir également une homogénéité et une cohérence de fonctionnement entre toutes les écoles publiques de la commune. C’était aussi l’occasion de valoriser ce métier, souvent méconnu, d’ATSEM et de préciser que ces agents font bien partie de l’équipe éducative.

UN MÉTIER FÉMININ

pour 20 classes, réparties dans les 4 écoles maternelles existantes : Marie Curie, Anatole France, Paul Bert et Le Petit Prince.
La totalité de ces agents ATSEM sont des femmes. L’ATSEM est une professionnelle de la petite enfance. Même si cela semble évident, il convient de préciser que la condition première pour devenir ATSEM, c’est d’aimer les enfants ! Et ce n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.
En effet, travailler au quotidien avec de jeunes enfants implique une grande patience, une disponibilité à chaque instant, que ce soit pour conduire les enfants aux toilettes, soigner les petits bobos et les gros chagrins, et donner de l’affection aux petits qui, bien souvent, quittent le cocon familial au moment de l’entrée à l’école. Ainsi, l’agent ATSEM doit pouvoir montrer des qualités presque maternelles, en tout cas être capable de douceur et d’affectuosité, y compris et surtout dans un cadre professionnel.

UNE JOURNÉE TYPE

Chaque matin, les agents ATSEM assistent les enseignants à l’accueil des enfants et de leurs parents et veillent à ce que l’entrée à l’école se déroule dans les meilleures conditions. Tout au long de la journée les tâches de l’agent sont variées : habillage, déshabillage, accompagnement aux toilettes, lavage des mains, préparation et surveillance de la sieste, distribution du goûter, etc…
Elle prépare et range le matériel (peinture, pinceaux, papier, etc…), anime parfois les jeux et les ateliers manuels avec l’enseignant.
Pendant le temps extra-scolaire elle accompagne et aide l’enfant à prendre ses repas et anime les TAP (Temps d’Activités Périscolaires). Elle participe aussi à la décoration des classes, à la préparation des fêtes et aux sorties de groupe.
Enfin une partie des activités de l’ATSEM consiste à l’entretien des locaux et des matériels.
Elle doit connaître parfaitement des protocoles définis : procédures de nettoyage et de désinfection des structures, modalités d’utilisation des produits et outils, conditions de stockage, entre autres.
Elle doit aussi avoir des notions de gestion des stocks, puisque c’est à elle que revient la responsabilité de gérer ces produits et matériels.

UNE DÉMARCHE DE QUALITÉ

Avec la mise en place des nouveaux rythmes éducatifs, les ATSEM voient leur travail évoluer. Le lien avec les équipes enseignantes doit s’affiner pour apporter des réponses éducatives tant sur le plan scolaire que périscolaire.
La rédaction d’une telle Charte a été mené par un travail de qualité issu d’une réflexion partagée. L’un des atouts de cette Charte et non le moindre c’est d’être le résultat d’une démarche participative.
Ce document de référence a été approuvé au CHSCT du mois de septembre 2016 et voté au conseil municipal le 7 décembre 2016. Signée le samedi 10 décembre 2016, cette Charte vivante sera susceptible de divers ajustements après une évaluation conjointe entre la ville et l’Education Nationale.

LA SIGNATURE

Cette Charte a été signée officiellement en mairie, le samedi 10 décembre 2016, conjointement avec la ville, représentée par le Maire M. Gaëtan Jeanne et avec l’Education Nationale, représentée par Mme Marion Desmarest, Inspectrice de l’Education Nationale.

Les dernières actualités :