Actualité




Jeunesse

COVID : ALSH et écoles fermés

Publié le 02.04.2021

ÉCOLES

Du mardi 5 avril au vendredi 9 avril (école et mercredi), seuls les enfants des personnels prioritaires seront accueillis en service minimum d’accueil. La liste a été officialisée, retrouvez-la au bas de cette publication.
Le Service Minimum d’Accueil regroupera les élèves des écoles publiques de Lys-lez-Lannoy (y compris Le Petit Prince) à :
– l’école Paul Bert pour les élémentaires,
– l’école Marie Curie pour les maternelles

Déroulement de la journée :
– Possibilité de garderie du matin de 7h15 à 8h30 : encadrement par les animateurs municipaux,
– de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30 : encadrement par les enseignants,
– Restauration de 11h30 à 13h30 (repas fournis par la restauration municipale et encadrement par les animateurs municipaux)
– Possibilité de garderie du soir de 16h30 à 18h30 : encadrement par les animateurs municipaux.

MERCREDI 7 AVRIL

La ville met en place un Service Minimum d’Accueil pour les enfants lyssois des personnels prioritaires.
Encadrement par les animateurs municipaux,
– Possibilité de garderie du matin de 8h à 9h,
– Restauration possible pour l’accueil en journée,
– Possibilité de garderie du soir de 16h30 à 18h.

INSCRIPTION PRÉALABLE OBLIGATOIRE
– pour l’école : auprès des directrices,
– pour la garderie : auprès du service enseignement, par mail à : enseignement@mairie-lyslezlannoy.com
– pour le mercredi : auprès du service Accueils de Loisirs, par mail à : accueil-loisirs@mairie-lyslezlannoy.com

ALSH DE PRINTEMPS : SERVICE MINIMUM D’ACCUEIL

Pour la période du 12 au 23 avril :
La ville met en place un Service Minimum d’Accueil pour les enfants lyssois des personnels prioritaires.

L’accueil des enfants concernés aura lieu au Parc Maréchal.

Les inscriptions pour le service minimum sont désormais closes.

REMBOURSEMENT
Les parents ayant payé les ALSH de printemps seront intégralement remboursés.
Envoyez un RIB par mail à : regie@mairie-lyslezlannoy.com

LISTE OFFICIELLE DES PERSONNELS PRIORITAIRES

– Tous les personnels des établissements de santé ;
– Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes ;
– Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie ainsi que les ambulanciers;
– Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
– Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;
– Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
– Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil.
– Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, surveillant de la pénitentiaire)

Il suffit qu’une seule personne du couple fasse partie du personnel prioritaire pour que la priorité de garde des enfants soit appliquée, et ce même si l’autre parent est en télétravail.

Les dernières actualités :